L’assistant de recherche

Zotero



Le meilleur gratuiciel de recherche documentaire.

Langue : Multilingue
Version testée : 4.0.19
Éditeur : Roy Rosenzweig Center for History and New Media
Téléchargement : www.zotero.org
Catégorie(s) : Bureautique, Extension Chrome, Extensions Firefox, PDF, Utilitaires
Mot(s) clé(s) : , , , , , , ,
Date de publication : 5 août 2014
Commentaires : 1 commentaire

Imprimer cet article Signet et partage

 ZoteroZotero est incontournable pour quiconque réalise de la recherche documentaire que ce soit pour les études, pour le travail ou un projet personnel. Zotero c’est une application multiplateforme (Mac OS, Windows et Linux), une application en ligne et des extensions pour Firefox, Chrome et Safari. En se connectant sur un même compte, on accède à ses données à partir de tous ses ordinateurs. Non, il n’y a rien pour les tablettes et smartphones et ça ne semble pas être à l’agenda de l’éditeur. Zotero s’utilise selon 5 axes : collecter, organiser, citer, synchroniser et collaborer.

Collecter : Pour collecter des données et des informations, il suffit de glisser le document numérique dans la fenêtre de Zotero. Ce dernier excelle avec les PDF. Il recueillera automatiquement toutes les métadonnées du document et indexera son contenu qui deviendra alors trouvable rapidement par l’outil de recherche de Zotero. Pour les autres types de documents, comme des fichiers Word par exemple, vous pourrez les ajouter à Zotero, mais il ne recueillera aucune métadonnée et ne fera aucun indexage du contenu. L’autre endroit où il excelle, c’est sur le web et particulièrement sur les sites de sources documentaires. Cela inclut entre autres les sites de vendeurs comme Amazon, Wikipédia, les sites de journaux, les sites d’archives, les sites de bibliothèques, les bases de données bibliographiques et les sites web en général. Pour la plupart des sources, Zotero recueille les métadonnées et le contenu. Des éléments peuvent aussi être ajoutés manuellement, en entrant un identifiant unique comme l’ISBN par exemple. Tout élément dans Zotero peut être modifié, bonifié, annoté ou lié à un autre élément dans Zotero.

Organiser : Zotero permet de classer les éléments ajoutés à sa base de données en collections et sous-collections. En mode non collaboratif, toutes les collections sont créées sous « Ma bibliothèque ». Un élément peut faire partie de plusieurs collections ou sous-collections. Aussi on peut ajouter des marqueurs (étiquettes, mots-clés ou tags) à chaque élément. S’ils existent, Zotero recueille automatiquement les mots-clés liés à une source.

 ZoteroCiter : Un des avantages distinctifs de Zotero est de pouvoir créer facilement et rapidement des bibliographies dynamiques, des références, des citations et des rapports. Pour faciliter cette tâche Zotero, propose des modules pour Microsoft Word et LibreOffice/OpenOffice. Sinon, insérer une citation est aussi bête que de glisser une entrée dans Zotero vers une fenêtre de texte quelconque. Pour une bibliographie, on sélectionne les éléments à inclure, on clique sur le bouton de droite de la souris et on choisit « Créer une bibliographie à partir des documents… ». Quant aux formats de citation, on a l’embarras du choix parmi les 1 250 styles prédéfinis. Tous les formats normalisés ou populaires y sont!

 ZoteroSynchroniser : Comme je le mentionnais en introduction, en se connectant à un même compte on accède à ses données (données documentaires et fichiers) à partir de tous ses ordinateurs. Les données sont synchronisées automatiquement (sauf si la synchronisation manuelle est choisie) et instantanément sur le serveur de Zotero. Elles sont stockées en local sur chacun de vos ordinateurs sur lequel est installée une instance de Zotero connectée au même compte. Sur le serveur de Zotero, vous avez droit à 300 Mo d’espace de stockage gratuit. Si vos besoins dépassent cette limite, vous pouvez acheter de l’espace supplémentaire à prix modique ou, si vous avez accès à un serveur, vous pouvez configurer un compte WebDav (ou Web Disk ou disque web).

Collaborer : Zotero permet de créer des groupes qui seront publics, restreints ou privés. Chaque groupe possède sa propre page sur le web. Les invitations à joindre un groupe se font par courriel et chaque membre du groupe se voit attribuer un rôle avec des privilèges et des restrictions. Une fois le groupe créé ou joint, sa bibliothèque apparait sous « Bibliothèques de groupe ». La gestion des éléments (collections, sous-collections et documents) se fait comme dans « Ma bibliothèque ». On peut copier du contenu par simple glisser et déposer de « Ma bibliothèque » à une bibliothèque de groupe pourvu qu’elle nous appartienne ou qu’on a les droits requis.

Sans être particulièrement complexe, Zotero nécessite toutefois un temps de familiarisation et d’apprentissage. Bonne nouvelle, Zotero propose une documentation en français riche et bien réalisée et une documentation en anglais plus étoffée encore.

Téléchargez Zotero :

www.zotero.org
Imprimer cet article Signet et partage

Gratuiciels semblables

Quelques gratuiciels dans le même esprit que Zotero (liste générée automatiquement)

  • Lazarus Conçu pour Firefox, Chrome et Safari, Lazarus sauvegarde le texte que vous tapez dans un formulaire web. En cas de pépin (navigateur ou […]
  • WikiWand Wikipédia est une source de connaissances générales extraordinaire. De temps en temps, il y a bien quelques polémiques quant à l’intégrité […]
  • FavBackup FavBackup est spécialisé dans la sauvegarde et la restauration des profils de navigateurs web. Il prend en charge sur plusieurs versions […]

1 Commentaire

Commenter ce gratuiciel

Vous aimez ce gratuiciel? Vous ne l'aimez pas? Pourquoi? Vous en connaissez un meilleur? Lequel? Pourquoi? Donnez votre opinion ici.

Rétrolien | Fil RSS - Commentaires



Commentaire